mercredi 30 mai 2018

Miss Calypso en soie.

Des lustres après tout le monde, j'ai choisi ce modèle de top à pinces qui se donne un air classique et sage pour couper dans mon petit morceau de tissu en soie signé Agnès B.











J'ai conservé l'encolure bateau et l'ouverture en V dans le dos fermée par un petit nœud, par contre j'ai supprimé la doublure apparente dans le bas ( j'ai arrêté ma doublure sous les pinces poitrine).





Rien à dire pour ce patron, tout coïncide à merveille ! Seule difficulté rencontrée, c'est la première fois que je cousais de la soie et c'est vraiment un tissu extrêmement fuyant qui demande de beaucoup épingler...mais ce top est tellement agréable à porter que le jeu en valait la chandelle.



Ce petit haut nous est gentiment offert en téléchargement libre par Gasparine, et il y a même une version robe, alors si vous ne l'avez pas encore dans votre garde-robe, n'hésitez pas !

A bientôt, Béa.

mardi 15 mai 2018

Baby Box en conserve !

Voilà une Baby Box réalisée pour le Baptême d'un petit garçon.
Hélène, la personne qui m'a commandé ce cadeau,
 souhaitait un attache-tétine et un doudou étiquette.
Le tout est mis dans une boîte style cannette puis fermée par le bas et c'est donc la surprise lorsque les parents l'ouvrent !











J'espère que ce petit cadeau a bien plu !
A bientôt, Béa

mardi 1 mai 2018

Trench Améthyste de Grain de couture, variante.

Ce mois-ci, L'étoile buissonnière nous proposait un grand ménage de printemps 
en ressortant un tissu ou un patron qui a pris la poussière trop longtemps.



Des années après tout le monde, le temps était donc venu pour moi de ressortir le livre d'Yvanne S. et enfin oser me lancer dans la confection de la variante du fameux trench Améthyste 
dont j'ai beaucoup rêvé sans jamais oser me lancer.

C'est sans doute la rencontre avec ce tissu enduit Agnès B rapporté d'une escapade parisienne au cours de l'hiver qui m'a définitivement convaincu que je ne pouvais plus reculer.



Ce trench, je m'en étais fait toute une montagne... et j'avais bien raison ! 
Pour résumer, rien n'a été simple et tout a été compliqué...

En effet, pour la version variante du patron, il faut modifier les pièces et les explications sont à mon avis un peu succinctes, sauf qu'il faut quand même à minima savoir de quoi on parle... En plus j'ai voulu le doubler, et là encore vue la fente du dos et les plis plats, il faut être capable de faire preuve d'un peu de prise d'initiative ! Mon tissu enduit n'a rien arrangé puisque qu'il m'interdisait de me tromper, de découdre et de recoudre, faute de voir apparaître tout plein de petits trous.




~ boutons chez Cultura ~


~ doublure en coton fleuri chez Tissus Myrtille ~
 
Au final, après un nombre d'heures incalculables, j'ai relevé le défi et j'adore mon nouveau trench ! J'ai soigné les détails, ajouté des passants et une ceinture, un petit bouton pour la déco., 
bref j'ai pris mon temps et je me suis appliquée. Heureusement, j'ai suivi les conseils de la plupart de celles qui ont testé ce modèle et j'ai directement cousu deux tailles au-dessus de mon 38 habituel. Cela me permet de glisser une petite laine dessous car au-dessus de la Loire 
il pleut rarement de la pluie chaude !

A bientôt, Béa


dimanche 15 avril 2018

Blouse manches raglan en double gaze.

Jusqu'à encore tout récemment, voilà ce qui se passait dans ma tête 
rien qu'à l'évocation de cette matière :

DOUBLE GAZE = Facile à couper ? Ça se coud comment ? Ça ne bouge pas trop ? 
Ça se repasse comment ? Ça garde son joli froissé même après lavage ? ...

Devant tant d'interrogations, j'ai abandonné l'idée de me coudre un petit haut en double gaze au printemps dernier alors que de jolies créations fleurissaient un peu partout sur la blogo.

Une année est passée, mais pas l'envie...





~ Double gaze moutarde chez Tissus Reine à Paris ~

Il s'agit du modèle 2 b. de la blouse à manches raglan du livre Couture simple et chic. J'ai modifié la fente de devant pour une finition plus soignée et j'ai resserré le bas dans un biais pour un effet blousant. J'ai déjà  réalisé ce patron plusieurs fois et c'est une valeur sûre !


Bilan : je n’ai eu absolument aucune difficulté à coudre ce tissu et je n’ai pas pris plus de précautions que pour un autre tissu. Cette blouse est un vrai bonheur à porter tellement elle est confortable et elle a déjà été portée, lavée et repassée plusieurs fois.

Seul regret : je me demande encore pourquoi je ne l'ai pas cousue au printemps dernier !



A bientôt, Béa
 

vendredi 30 mars 2018

Jupe Novembre de l'Atelier Scämmit.

J'ai profité des vacances pour m'atteler à la jupe Novembre de L’Atelier Scämmit pour laquelle j’ai eu un gros coup de cœur pour la version avec poches à volant.


Cette jupe entièrement doublée, aux finitions et à la coupe impeccables demandent qu'on y passe pas mal de temps.


Cette cousette à été l’occasion de sortir de ma zone de confort et d'apprendre des techniques qui m'étaient jusque-là inconnues : coudre un zip invisible, doubler une jupe en formant un tube, coudre une doublure autour d’un zip...

Mais grâce au tuto vidéo qui existe sur le site pour coudre le patron, à aucun moment je ne me suis vraiment sentie seule derrière ma MAC !

Je n’ai fait aucune modification et j'ai suivi toutes les explications à la lettre car la jupe Novembre demande rigueur et précision.

Le tissu qui trainait dans ma réserve est un lainage jaune/orangé un peu extensible qui convient parfaitement à ce projet.



 

C'était la première fois que je cousais un patron de l’Atelier Scämmit et je peux dire que j'en suis absolument ravie. Ce patron pourrait presque me donner envie de troquer mes éternels pantalons pour des jupettes, c'est vous dire !

De plus, cette cousette me permet de participer pas à un mais à deux défis en même temps ( vu le temps que m'a pris la réalisation de ce modèle, je peux bien m'accorder ce petit privilège...)

- le défi du chat dont le thème est MONOCHROME

- le défi de l'étoile buissonnière qui nous mettait au défi de proposer une cousette qui fasse rire

Pour cela il suffit de jouer un peu avec l'expression RIRE JAUNE

Et une petite dernière photo pour remercier mon photographe attitré qui s'est un peu amusé !


A bientôt, Béa

lundi 12 mars 2018

Headband à torsade.

Voilà un petit projet qui est pour moi  un véritable défi ! Cette idée incongrue de me mettre au tricot ne me prend guère plus d'une fois par an, généralement en hiver, et je n'avais jamais osé autre chose que le point mousse ici ! C'est vous dire mon niveau...

Le thème " On se tient chaud " proposé par 123, rue du Colombier fut donc l'occasion d'augmenter très sensiblement la difficulté !


 
Un headband au point de riz avec torsade ! Rien que ça.

J'ai suivi à la lettre un tuto trouvé sur le net proposé par My name is Georges
mais  il n'y a que l'embarras du choix tellement il y en a.

En situation par jour de neige et de grand froid, voilà ce que ça donne.





A bientôt, Béa

mercredi 28 février 2018

Sac cabas pour la piscine.


Lors de mon dernier séjour à Paris, je n'ai pu m'empêcher d'aller faire un petit tour 
dans le quartier du Marché Saint Pierre...Quelle faiblesse !

Lorsque je suis tombée nez à nez avec ce tissu que j'ai trouvé très lumineux et tout rigolo, je n'ai pas pu résister. C'était Juste ce dont j'avais besoin pour coudre un sac pour aller à la piscine. Incroyable, non !

~ Tissu extérieur et intérieur en coton chez Tissus Reine ~

Je me suis amusée à y ajouter quelques détails :

une sardine réalisée dans le tissu de la doublure.

une pochette agrémentée d'un biais "pompons" et d'une étiquette en cuir " Handmade"


La base du tuto vient du blog Mes petites coutures mais je n'ai pas inséré de passepoil sur les côtés et j'ai modifié la manière de monter le sac afin de ne pas mettre de biais en haut.

A bientôt, Béa

mardi 30 janvier 2018

Lingettes démaquillantes.

Pour le déstockage mensuel de Ta'Thilde, j'ai décidé 
de me délester de quelques chutes de tissu et refaire mon stock de lingettes démaquillantes, 
beaucoup plus respectueuses de notre planète.



Je les ai réalisées en forme de carré mesurant 10x10 cm une fois terminées.


J'avais utilisé du tissu éponge pour faire les précédentes mais je trouve qu'au bout d'un moment elles sont devenues un peu rêches pour ma petite peau toute fragile alors cette fois-ci j'ai décidé de faire un test avec du tissu polaire tout doux...


 
Cette petite couture très ( trop) rapide m'a laissé du temps 
pour me mettre à la popote et réaliser un déo naturel.



De l'huile de coco, du bicarbonate de soude, de la fécule et un peu d'huile essentielle... Tuto ici


Cinq minutes de tambouille, quelques heures au frigo et c'est prêt !



A bientôt, Béa

samedi 27 janvier 2018

Blouse Elisabeth.

Lorsque j'ai découvert Elisabeth, une chose était certaine, 
ce serait la première cousette de 2018 dans la catégorie "vêtement".







Cette petite blouse pleine de charme d'inspiration gipsy qui fait partie de la dernière collection 
de République du Chiffon ne manque pas de jolis détails : 
col volanté, larges poignets fermés par des boutons à bride, fronces associées sur les empiècements épaule qui lui donnent une coupe originale et une belle ampleur. 

 



Je redoutais un peu cette cousette par son niveau et c'est vrai que le montage demande de la patience, de la minutie et du temps mais on finit par y arriver ! 
Et surtout, le jeu en valait la chandelle !





Pour le tissu j’ai utilisé un coupon offert par mon grand fils à Noël : le tissu est assez lourd et fluide, d'une superbe qualité et ne ressemble à rien de ce que j'ai pu coudre jusque là mais ni lui ni moi ne pourrions mettre un nom  dessus ! Une seule chose dont je suis certaine, c'est qu'il se chiffonne plus vite qu'il ne se repasse !! J’ai même poussé le vis  jusqu'à réaliser moi-même les brides grâce à ce tuto, une première pour moi.

 

A bientôt, Béa.