jeudi 10 janvier 2019

Body Ivonic.

On ne peut pas vraiment dire que je sois une adepte des bodys... J'avais bien essayé d'en porter un acheté dans le commerce lors de mes années lycée mais je m'en souviens comme d'un vêtement fort inconfortable que j'avais vite abandonné... Mais le modèle Ivonic du joli livre « Le body de Marie » de Marie Poisson aux éditions La Plage avec les quelques défis techniques qu'il représentait pour moi m'a convaincu de tenter une version homemade, complètement adaptée à ma morphologie.

 

Pour cette première version qui m'a servi de test, j'ai taillé un 38 en haut et 40 en bas et j'ai raccourci le corps de 2 cm pour ma stature de moins de 1,68 m. J'ai utilisé un jersey assez épais écru acheté aux tissus d'Isa à Cherbourg. L'élastique lingerie à picots vient de mon stock. 






Je suis ravie de m'être lancée dans ce projet. Les explications sont très claires et permettent des finitions très pro. même sans surjeteuse. L’attache sur le devant et le vrai gousset sont bien pratiques au quotidien. Je regrette seulement d'avoir raccourci le corps qui aurait mérité d'être un peu moins décolleté.
Deux versions de bodys sont proposés dans le livre, alors j'ai déjà une deuxième version cache-cœur manches longues de taillée...


A bientôt, Béa

mercredi 28 novembre 2018

Sac Azuma Bukuro ou la fin des emballages papiers... Jeu-concours inside.

Dernière ligne droite avant Noël, les cadeaux sont (presque) tous achetés ou vous les avez fait vous-même, il ne vous reste plus qu'à les emballer ! Chaque année la quantité de déchets générée par les emballages cadeaux peut vite devenir impressionnante. Gaspiller des ressources et dépenser de l’argent pour un joli papier qui sera déchiré puis jeté aussitôt déballé, non merci.

Alors, fini les papiers cadeaux jetables !


Vous trouverez sur Le Blog Bio-Zéro Déchet un article qui propose des alternatives aux traditionnels emballages en papier. Plus globalement, Jessy, l'administratrice de ce blog, y partage aussi "des astuces, des idées, des inspirations et des trouvailles autour de la beauté, du bien-être, de la maison mais aussi des plantes et des remèdes santé". N’hésitez pas à aller y faire un petit tour.

Pour ma part, je me suis inspirée d'une tradition japonaise pour troquer le papier contre un emballage en tissu élégant, écologique et réutilisable qui permet de transporter toutes sortes de choses : le sac " Bento Azuma Bukuro ".



Il s'agit d'un sac cousu à partir d’un rectangle de tissu et que l'on peut fermer avec un simple ou un double nœuds.


 

Une fois le cadeau offert et déballé, son destinataire pourra le réutiliser comme alternative idéale aux sacs en plastique pour emballer courses en vrac, encas, lunch... ou ranger tout son petit bazar. Il sera aussi parfait comme petit sac pour une fillette.

Alors, si vous ne possédez pas encore cette petite merveille de sac, trois solutions s'offrent à vous :

- Vous mettre à votre MAC

- Tenter votre chance sur Instragram pour remporter celui mis en jeu pour mon partenariat avec Le Blog Bio-Zéro Déchet.  A suivre dès maintenant( @leblogbio.fr ) pour ne pas le manquer !



- Vous rendre sur ma boutique



Et vous, quelles sont vos alternatives zéro déchet au papier cadeau ?

A bientôt, Béa

samedi 24 novembre 2018

Turban en laine au style rétro.

Suite au tricot de mon pull doudou, il me restait une pelote entière de laine toute douce Drops Andes.

Bien qu'un peu épaisse puisqu'elle se tricote avec des aiguilles n°8, j'ai tout de même voulu tenter le bonnet turban avant que l'hiver n'arrive.




Si ce petit projet ultra rapide vous tente, Huguette paillettes nous explique tout, du tricot au montage astucieux, dans son tuto clair et précis ! Merci à elle.

A bientôt, Béa

mercredi 31 octobre 2018

Pull doudou au point mousse.

Envie de douceur, de chaleur, de réconfort, de cocooning...


Jusqu'à présent, mon expérience en tricot se résumait à un trendy châle au point mousse et un headband au point de riz avec une torsade. Vous l'aurez compris, les travaux d'aiguilles, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé...

Et puis les aléas de la vie ont fait que je me suis retrouvée prisonnière de mon canapé pendant de très longues semaines sans pouvoir toucher à ma MAC, alors j'ai ressorti les aiguilles...

Il va de soi qu'il me fallait un projet zéro difficulté, sans surprise, sans prise de tête. Juste de quoi occuper le temps et si possible portable au bout du compte mais j'avoue que lorsque je me suis lancée dans ce projet ce n'était même pas le principal...

Après quelques recherches sur internet, j'ai jeté mon dévolu sur le pull point mousse d' Une souris dans mon dressing. Non seulement j'aime bien ce modèle mais surtout j'ai compris qu'il serait un projet sans prise de tête. J'ai tout suivi à la lettre, apporté aucune modification et j'ai même choisi la même laine ! Aucune prise d'initiative. Un vrai bonheur.

Et vous savez quoi, mon pull, je l'adore ! Il est doux, chaud, réconfortant...

Le pull idéal pour une petite escapade ventée dans un petit coin de paradis en Normandie.





A bientôt, Béa

vendredi 12 octobre 2018

Une nuit avec Julio.

Voilà un petit moment que je le voyais passer ici ou là sur le net sans jamais me décider à acheter du tissu pour le faire.

Je veux parler du sympathique pantalon de pyjama nommé Julio et gentiment mis à disposition en téléchargement gratuit sur le site Makemylemonade.

En fouillant dans ma réserve, je suis tombée sur ce coupon oublié, acheté l'année dernière pour 2 € chez Cozen-stop Tissus à Paris. Ce tissu m'avait bien plu sur le moment mais je ne voyais pas à quel patron l'associer et puis ces fleurs ne me plaisaient plus vraiment...

Je ne prenais donc pas trop de risque à en faire un pantalon de pyjama...






Le modèle est bien taillé, les explications sont claires. J'aime beaucoup les liens coulissants sous pattes qui donnent un peu de classe à ce bas.

Cousu cet été en pleine chaleur, je n'avais pas encore eu l'occasion de le porter. Avec le temps qui se rafraichit j'ai enfin pu le tester et finalement, je suis contente de mon Julio. Porté avec un tee shirt blanc, ça le fait. Pour celles qui voudraient un pyjama complet, le tuto de la veste est aussi proposé sur le site.

Faites de beaux rêves...

Béa

lundi 24 septembre 2018

L'histoire de la petite trousse verte.

L'histoire a commencé lorsque mon papa m'a proposé de récupérer sa trousse d'écolier qui a plus d'un demi siècle...

Évidemment, le temps y a laissé son empreinte avec quelques taches d'encre, un système de fermeture un peu enrayé, un cuir terni... C'est d'ailleurs ce qui en fait aussi tout son charme.



Peu pratique en l'état de trousse compartimentée mon mari l'a tout de suite très bien imaginée en pochette pour y ranger ses papiers et y glisser son portable.

Il aura ensuite suffi d'un dimanche après-midi automnale pour redonner une nouvelle jeunesse à cette petite trousse. Après un bon nettoyage, la consolidation de l'attache, et une couture sur chaque côté, il ne restait plus qu'à la retourner le plus délicatement possible. Et le tour est joué !









Nous sommes très contents d'avoir redonné une nouvelle vie à cette trousse et mon mari est parti ce matin au boulot avec sa nouvelle petite pochette 100% récup. !

A bientôt, Béa

samedi 1 septembre 2018

Jupe portefeuille midi.



La longueur des jupes s'allonge ces derniers temps et cela me rappelle mes 20 ans, à une période où je  portais exclusivement des jupes bien en-dessous du genou !

Voici donc ma version de jupe midi, une jupe portefeuille. Portée avec un top à col plissé réalisé à mes tout débuts en couture, cela donne un style plutôt décontracté parfait pour une reprise que j'avais espérée tout en douceur...

Mais pour la petite histoire,  cette jupe qui a été cousue au début de mes vacances avec les photos prises dans la foulée ne va pas être portée de sitôt... en effet, quelques jours après j'ai eu la mauvaise idée de me casser la jambe et pour l'instant je mise plutôt sur une tenue vestimentaire plus pratique...

Ces deux modèles sont issus du livre Couture simple et chic aux éditions Marabout et ne présentent effectivement pas de difficultés particulières (pas de zip invisible à poser sur la jupe! ). Il faut juste être assez minutieux pour la réalisation des nombreux plis.

J'ai réalisé ce modèle dans un tissu Agnès B déjà utilisé pour mon top Frances. Sa fluidité le rend idéal pour ce genre de jupe même s'il se chiffonne très vite...




















Au passage, je remercie mon grand fils qui s'est prêté au jeu des photos car mon photographe habituel n'était pas disponible !

A bientôt, Béa